dimanche 23 mai 2010

GIL WOLMAN AU MACBA A PARTIR DU 04/06



Du 04/06/2010 au 09/01/2011 se tiendra une rétrospective majeure consacrée à l'artiste Gil Wolman sous l'égide de Frédéric Acquaviva et Bortaméu Mari. Artiste méconnu, ignoré longtemps parce que passager clandestin d'avant-gardes (lettrisme, internationale lettriste) dont il partage les luttes sans jamais renoncer à quelques wolmanies (la séparation) qui vont devenir des éléments structurants, obsessionnels, d'une œuvre plurielle (poésie, cinéma, peinture, collages et décollages, lettres et signes, présence et absence, œuvres et "déchets d'œuvres") qui affiche là une redoutable cohérence. Au delà des mythologies situationnistes, du lettrisme et de la poésie sonore, l'artiste est ici rendu à l'épaisseur de son travail, et sorti de sa solitude, rejoint et résonne avec les grandes interrogations et expérimentations de notre modernité dont il constitue une figure substantielle.
Un catalogue largement illustré et documenté (en espagnol et en anglais), comportant des mises en perspectives, publié pour l'occasion, vient fort heureusement marquer l'évènement... et peut-être qui sait s'imposer comme la lecture de l'été ! Saluons ici le travail de Frédéric Acquaviva , éclaireur des lieux tenus à l'obscurité, infatigable promoteur des figures insolites de la création, le Macba qui témoigne d'un souci exemplaire d'innovation, d'audace qui l'honore... et dont d'autres pourraient sans doute s'inspirer.