mercredi 10 décembre 2008

PUBLICATIONS/MANIFESTATIONS

Deux nouveaux projets de revue viennent de voir le jour :

- Terrorisme Intellectuel (TI) qui rassemble quelques textes déjà connus mais dont la lecture s'avère toujours aussi profitable. La nouveauté vient donc moins ici des textes, que de la volonté éditoriale de prendre date, d'occuper l'espace culturel contemporain, d'y dialoguer, dans la réfutation méthodique et organisée de ses valeurs.

- Thot, qui rassemble un ensemble de contributions plus large, moins militant sur la ligne, mais tout aussi engagé dans la promotion des propositions plastiques des artistes publiés.

Ces deux revues, confidentielles, ne doivent sans doute pas être regardées comme des "rappels à l'ordre" à l'usage d'un monde qui roule sur lui même dans l'indifférence et l'ignorance - position défensive qui a longtemps été adoptée par les lettristes - Cette posture destinée à entériner l'histoire passée, à y figurer en héros révolus, s'efface ici sous les actes offensifs que représente chacun des textes publiés ; autant de prises de positions qui cherchent à définir et à imposer des lignes, des places et des cohérences à l'intérieur du lettrisme comme dans le champ de la culture contemporaine.

Cette inversion stratégique traduit sans doute un retour du lettrisme dans la Cité, retour souligné par l'apparition de nouveaux noms mais aussi par les titres mêmes choisis pour les deux revues, hautement chargés de négativité, auxquels le lettrisme ne nous avait plus habitué depuis LaDictature Lettriste. A suivre donc.


Marie-Eve Lacasse dans le cadre de ses travaux universitaires a réalisé une série d'entretiens (F. Acquaviva, Roland Sabatier et moi-même) sur le lettrisme. Ils sont désormais consultables en ligne sur le site La vie de biais (http://laviedebiais.net/fr/interviews/).


François Poyet continue à exposer sa collection de tableaux d'Isou, une occasion trop rare pour ne pas être ici signalée ; après le Centre culturel Roumain, c'est à la bibliothèque du Trocadéro (et jusqu'au 20 décembre) que celle-ci a élu domicile.





2 commentaires:

Le grand blablatage 2 a dit…

A part,
C'est sympathique quelques fois le hasard.

Je suis un peu sous le choc - vous?- j'ai peur de plus savoir conjuguer alors je vais procéder par mots clé.

Au passé,
Salomé- 2005- 2°générale- Lycée Félix Faure. Habillée n'importe comment. Touchée gravement par l'adolescence.

Je me suis soignée.

Je ne sais pas si vous vous souvenez. Peu importe, moi je me souviens. Sortez les violons! C'est con, mais je vous dois pas mal.

voiceofexternity a dit…

Bonjour,

je me souviens très bien de vous : toujours Gorillaz ? avez-vous écouté the good, the bad and the queen, autre projet fou de Damon Albarn ? Bien à vous S.